Les Yeux Rouges

Les Yeux Rouges

Rencontre avec Sarkis Arbajian, président de l’association Terres d’Ailleurs…

Une nouvelle rencontre pour notre série de portrait sur ces Vençois qui s’investissent :
Après Nelly Orengo, et son investissement pour transmettre la “mémoire en images” de Vence, nous avons eu le plaisir de rencontrer Sarkis, président de l’association Terres d’Ailleurs, à l’occasion de l’organisation de la soirée caritative “Show INDRA fait son cinéma” au profit des enfants handicapés d’Arménie en partenariat avec l’association Vençoise Show INDRA.

C’est au cours d’un tour du monde, que l’envie d’aider les enfants démunies à germer dans le coeur de Sarkis. Ce vençois d’origine arménienne a été touché par la situation précaire des enfants dans de nombreux pays. Il nous raconte qu’il a eu le “déclic” lors de son voyage en Inde… Conscient des difficultés que rencontre les associations caritatives face à la corruption dans ces pays si elles se “contentent” d’envoyer des dons sans être sur place pour mener à bien la mission pour laquelle les dons ont été récoltés, il a décidé de mettre à profit sa passion des voyages et sa capacité à barouder pour aller là où il peut aider ceux qui en ont besoin. C’est ainsi que Terres d’Ailleurs est née en 2012.

C’est tout naturellement qu’il a décidé de commencer par l’Arménie. Ses origines arméniennes lui ont en effet permis, depuis son premier voyage en 2008, de tisser des liens avec des bénévoles locaux. Car une action comme celles que mènent l’association Terres d’Ailleurs, cela ne s’improvise pas… il faut d’abord se rendre sur place pour constater les manques et les besoins réels, choisir l’action qui sera menée face à la quantité d’actions potentielles, se créer un réseau, budgétiser les besoins, récolter les fonds en numéraire et en nature, négocier ce qui doit être acheté, et enfin seulement concrétiser l’action.

422743_10150590586191666_396845501_n 
800 enfants par an, pendant 25 ans …

Sarkis nous raconte avec passion comment il a su quelle serait sa première action… à l’occasion d’un voyage à Yerevan, capitale d’Arménie, qu’il a eu l’occasion de visiter un centre de rééducation pour enfants handicapés. Les frais médicaux n’étant pas pris en charge, les séjours sont de très courtes durées, les parents devant y apprendre en une semaine les gestes pour la rééducation de leur enfant. C’est donc près de 800 enfants par an que les 27 lits de cet hôpital, dont les matelas ne sont que de simples couvertures empilées, voient passer depuis plus de 25 ans !

C’est de la rencontre avec Araz Artinian, présidente de l’association zArt NGO, ainsi que de Diana Muradova, directrice du « Noragyux rehabilitation center for children » que naitra l’objectif de la première mission de Terres d’Ailleurs : remplacer la totalité des lits du centre de rééducation par des lits neufs. L’association d’Araz ayant déjà réussi à remplacer 6 de ces lits, il restait à Terres d’Ailleurs de trouver les fonds pour remplacer les 21 manquants.

C’est donc à travers 2 missions, sur 6 mois, et 2940€ de dons récoltés de quelques euros à quelques centaines d’euros par dons, notamment avec la participation de nombreux vençois, des particuliers mais aussi des commerçants tel que l’auto-école Pégase, ou d’autres associations tel que le Rotary Club de Vence, que les 21 lits ont pu être changés avec un vrai matelas, un sommier, une structure de lit et même un protège matelas, après une négociation des tarifs à seulement 140€ par lit !

IMG_8641 [Résolution de l'écran]
Arrivé des nouveaux lits au centre de Rééducation …

IMG_8651 [Résolution de l'écran]
C’est vraiment pour nous, je ne suis pas en train de rêver ?

Après quelques questions, Sarkis nous avoue modestement qu’à côté de ces missions importantes, puisqu’elles ont un impact sur 800 de ces petits “anges”, comme il les appelle, par an, il y a des “mini” missions qui améliorent le quotidien “que” de quelques personnes. Parmi elles, il nous cite, la récolte de vêtements chauds pour une mère sans abris et ses 2 enfants handicapés, de peluches pour le noël des orphelins d’Yerevan, l’achat d’un fauteuil roulant pour permettre à une famille arménienne de continuer à scolariser leur enfant ou encore l’acquisition d’un ordinateur portable pour un jeune homme et sa sœur réfugié afin que celui-ci puisse continuer à suivre ses cours de droit par correspondance et maintenir le contact avec leur famille rester dans leur pays d’origine, lorsque ceux-ci arrivent à accéder à internet.

Ce qui est peut paraitre peu pour nous, une peluche, 1 euro, un pull, est beaucoup pour les autres !

C’est avec beaucoup d’émotions que Sarkis nous parle de la solidarité qu’il rencontre, des personnes qui veulent aider, mais qui ont besoin de faire confiance, de savoir où vont leur dons qu’ils soient en nature ou en numéraire. C’est donc ce que propose Terres d’Ailleurs, des actions sur place entièrement contrôlées, financièrement parlant, par l’association afin que la provenance et la destination des dons soient transparentes.

La prochaine mission concerne de nouveau l’hôpital pour enfants handicapés de la capitale arménienne. Après avoir changé les lits, il s’agit maintenant de rénover les chambres qui sont dans un piteux état : mur fissuré, infiltration, humidité… Et pour cela l’organisation d’une soirée avec un diner-spectacle à 15€ à la salle Falcoz le 4 mai en partenariat avec l’association Show INDRA dont la totalité des bénéfices serviront à cette mission !

IMG_9025 [Résolution de l'écran]
Mur d’une des chambres du centre de rééducation à rénover

Pour la suite, Sarkis a encore de nombreux projets, tellement d’enfants handicapés à aider, dans de nombreux pays en voie de développement, mais il reste tellement à faire en Arménie.  Après Yerevan, Sarkis pense déjà à l’Inde et aux prochaines missions qui pourront y voir le jour.
Lorsque l’on demande à Sarkis qu’elle est sa plus belle récompense il répond le sourire des enfants !

IMG_8652 [Résolution de l'écran]
Les mamans et leurs enfants découvrent le résultat de la mission de Terres d’ailleurs !

Association Terres d'Ailleurs © Copyright 2013
Merci de votre visite !