enfants

Opération “Sortie pour les Orphelins”

Opération “Sortie pour les Orphelins”

dans LES ACTIONS REUSSIES AVEC SUCCES

Samedi 27 Octobre, il est 10 h

C’est dans une ambiance chaleureuse et très conviviale que nous faisons la rencontre des Treize Orphelins, âgés de 10 à 15 ans pour la plus grande !

Le RDV avec le bus est donné dans les hauteurs de Erevan. Je sens beaucoup d’excitation et de joie chez ces jeunes enfants, qui ne sont pour la plupart, encore jamais sortit de l’Orphelinat cette année.
Le chauffeur arrive avec une bonne demi-heure de retard mais cela ne nous étonne pas vraiment ! Nous savons que les Arméniens ont cette réputation de souvent arriver en retard. Aussi, lorsque nous le lui faisons remarquer sur le ton de la plaisanterie, ce dernier éclate de rire en acquiesçant d’un grand sourire !

Nous prenons donc la route vers Aghveran, une petite ville au calme, dans les montagnes environnantes.

Je vous laisse imaginer l’ambiance dans le mini-bus. Les enfants, accompagnés de deux enseignants et de l’animateur chantent à tue-tête, des chants Arméniens, Anglais et même Français !
Le voyage se passe donc merveilleusement bien et nous arrivons deux heures plus tard au petit village de vacance, situé à plus de 2000 mètres, au somment d’une colline. Le temps est resplendissant !

L’excitation est à son comble !!! Les enfants ramassent leurs affaires et s’empressent de faire la connaissance avec leurs quartiers ! Des cris de joie fusent par ci, des embrassades par là !

Cliquer sur l’image ci-dessous pour accéder à l’album Photo :

operation-sortie-pour-les-orphelins

Je retrouve mon amie Varthouïe, présidente de l’association « AREGAK » œuvrant pour les enfants ! Sans elle et sans vous, mes amis, mes proches, se projet n’aurait jamais vu le jour !
Nous sommes heureux d’avoir mêler nos effort et financer ensemble ce rêve pour les orphelins.
Il est déjà 13 Heures. Reçu par l’adorable propriétaire des lieux, nous nous dirigeons tous ensemble vers la salle de séminaire, qui se trouve également être celle du restaurant. Elle est immense.

Les enfants, sages comme des images, s’installent pendant que Varthouïe leur fait découvrir le programme du week-end.

En résumé, le séminaire se déroulera sur un jour et demi. Trois ateliers, deux le matin, l’autre l’après midi, permettront aux enfants d’être sensibiliser sur le thème de l’écologie. Si le timing le permet, nous aborderons également le sujet de « l’Internet », ou comment l’utiliser efficacement.
Après un bon déjeuner très convivial, les enfants sortent quelques minutes s’aérer un peu et profiter du temps radieux mais il est déjà l’heure de commencer le premier atelier !
Dans une discipline incroyable, chacun regagne sa place. L’équipe encadrant les enfants met à leur disposition plusieurs ordinateurs portables, cahiers et crayons.
Pendant le premier atelier, consacré à un « état des lieux » de notre planète, je prends le temps d’observer ces enfants, les filmer et je vois dans leur yeux la soif d’apprendre, comprendre et participer.
Le temps passe toujours aussi vite et l’atelier prend fin deux heures plus tard. Objectif réussi ! Il y a eu beaucoup d’échange, une belle réflexion, une prise de conscience et les outils pour améliorer la situation actuelle, à commencer par Erevan. (Le thème du premier module traitait de l’utilisation massive des sacs plastiques, leurs impacts sur l’environnement et comment apporter le changement dans les mentalités).

« Allez vous amuser à l’extérieur pendant que nous allons préparer un grand barbecue » lance un des responsables. « Qui veut m’aider ? » Tous répondent présent !

Nous profitons de cet instant pour faire un rapide bilan avec Varthouïe et les enseignants. Il est positif tant les enfants ont participés et échangés entre eux. L’objectif qui consistait également à leur faire oublier l’orphelinat le temps d’un week-end semble être sur la bonne voie.
Nous passons à table en fin d’après midi. Tous les adultes se lèvent et applaudissent les apprentis cuisiniers, qui ont fait de l’excellent travail !
La première journée s’achève donc sur une note très positive et il en sera de même pour Dimanche !

Tous, enfants comme adultes, savons que nous allons devoir nous dire « au revoir » ce soir mais la joie reste dans les cœurs !

Aujourd’hui encore, les ateliers traitant de l’écologie plaisent aux enfants, tant leur niveau d’implication est élevé. En les regardant, je sens déjà en moi de la nostalgie mais c’est ainsi et il faut profiter du moment présent !
En fin de journée, ce sont les applaudissements qui viennent remplir la salle de séminaire. Beaucoup de joie, de sourire et des larmes aussi mais je pense que pour tous, ce week-end restera gravé longtemps dans les mémoires.

En tant que président de l’association Terres d’Ailleurs, je tiens à remercier très sincèrement chacun de mes amis (et ils sont nombreux, Dieu merci) d’avoir permit à ces orphelins de vivre cette belle expérience !

C’est la première mission ou nous ne sommes pas confrontés à des enfants handicapés mais il me paraissait important de répondre « présent » lorsque Varthouïe m’a demandé notre soutien.

Un enfant est ce qu’il y a de plus beau, de plus grand au monde ! Nous l’étions nous aussi. C’était hier. Que sommes nous devenu ? Ou est passé cet enfant, en nous ? Et si nous le laissions refaire surface, éternellement…

Association Terres d'Ailleurs © Copyright 2013
Merci de votre visite !